[TR+vidéo] Disneyland Resort Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
[RoM]
Membre spécial
Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 08/05/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Message[RoM] le Sam 6 Mai 2006 - 12:23

Bon, j'inaugure avec un des Trip Reports dont j'ai parlé dans l'annonce (Comme ça vous pourrez voir à quoi ça ressemble, si vous ne connaissiez pas !)

Donc Vendredi 28 Avril, aux alentours de 9h30, nous prenons le train en gare Avignon TGV, direction Disneyland Resort Paris ! Mais c'est qui exactement ce "nous" ? Le "nous", c'est moi, plus deux de mas amis, qui ne sont absolument pas fans de parcs d'attractions (ou devrais-je plutôt dire, qui n'étaient absolument pas fans...)

Environ trois heures de train... C'est long. Un de mes amis n'est même jamais rentré dans une montagne russe... Lorsqu'on voit le bâtiment du Rock'n'Roller Coaster se dresser depuis le train, il commence donc à stresser, mais selon lui, c'est du "bon stress" !

On laisse nos bagages à la gare, grâce au service Disney Express (génial, pas besoin de passer par l'hôtel, on peut partir directement au parc !)

Il est donc presque 13h, on a déjà mangé dans le train, on se rend donc en premier lieu au Disneyland Park !
On traverse Main Street, totalement dépaysés (comme à chaque fois que je vais sur le resort, je le connais par cœur mais c’est toujours aussi magique !).
Mes amis ne se retournent pas et ne voient donc pas la façade du Disneyland Hôtel en rénovation… Je ne leur dit pas !
Direction Frontierland pour commencer. On va initier le « nouveau » en douceur avec Big Thunder Mounatin !
40 minutes d’attente… C’est long mais correct pour le train de la mine, surtout que les fast-pass ne sont pas disponibles…
La file d’attente passe plutôt vite en fait, vu qu’il y a plein de détails à regarder, plein de blagues à faire pour faire stresser un peu plus notre camarade…
On embarque pour la virée la plus folle de l’Ouest ! Le tour est calme, j’adore entendre le bruit immonde du train qui s’accroche aux chaînes ! C’est ce qui me marque le plus dans Big Thunder Mounatin… Ce bruit… Incroyable !

Et hop, maintenant qu’il est initié, le petit nouveau (qui d’ailleurs mesure 1m80, donc je crois que j’oublierai le mot « petit » la prochaine fois) peut s’attaquer à Space Mountain… Quoi ?! Pas tout de suite ? OK, on termine d’abord Frontierland ! Direction le manoir… Ici, beaucoup moins d’attente ! 5 minutes, de la rigolade !
On arrive direct devant les portes du manoir, mais le majordome (creepy !) ne veut pas nous laisser entrer de suite… Tant pis ! On fait partie de la « fournée » suivante de visiteurs ! On rentre donc dans l’ascens… euh dans le hall ! Les murs s’allongent, bla, bla, on embarque dans les Doombuggies (je monte seul et je laisse mes deux potes ensemble, histoire de ne pas les dégoûter en cassant toute la magie lol).
Manque de pot, des esprits farceurs nous retiennent un instant et les Doombuggies stoppent cinq minutes devant le saloon…
Cinq minutes auront suffi aux deux compères pour regarder le plafond et s’apercevoir qu’il n’est pas si haut que ça… Tiens, on est dans un gros bâtiment en fait !
A la sortie, ils m’expliquent que cette attraction a mal vieilli, et que ça les a un peu décu…

Ah ah, le grand moment est arrivé ! Direction Discoveryland ! On va enfin mettre notre nouveau dans un grand huit Vekoma à inversions ! (Vekoma ne signifie rien pour lui, niark niark)
Mais stress oblige, en passant devant Buzz l’éclair, il nous convainc assez facilement d’attendre 30 minutes pour shooter du Zurg ! Concernant la file d’attente extérieure, pfiou que c’est long… On dirait même que c’est plus long qu’à Big Thunder Mountain… Rien à voir ici à part une zolie affiche…
On arrive devant les tourniquets. Ici un cast-member (dont j’ai oublié le nom…Mais bon il était à Buzz, et c’était environ 14h30, vendredi 28 avril !) Est en train d’amuser des enfants dans la file d’attente ! J’adore ce genre de CM qui possède vraiment l’esprit disney (il fait semblant de vouloir les combattre avec la balayette ! Génial pour ces enfant quand il n’y a rien à faire dans la file d’attente !)
On arrive donc dans la partie intérieure de la file d’attente. En fait j’avais un peu tout vu en photo. Le Talkie-Walkie géant, le dépliant d’instructions… Bizarrement le seul truc que je n’avait pas vu en photo, c’est ces espèces d’affiches hideuses où les personnages de buzz sont « représentés » avec des gros points de couleurs… C’est pas du plus bel effet, mais ça fait jouet en effet…
Bon l’Audio-Animatronic de Buzz… Une merveille ! Les doigts se replient, tous les mouvements sont très fluides, c’est fantastique ! Et finalement, sa voix ne m’a pas choqué, on dirait presque celle du vrai Buzz (ou alors c’est parce que depuis presque un mois, je n’ai entendu que la voix de l’Audio-Animatronic, j’ai du m’y habituer…)
On ne tarde pas à arriver sur le quai d’embarquement. Cette fois ci c’est un de mes amis qui monte seul (il a décidé de se servir des deux flingues à la fois…). Vers l’infini et au delà !
Mon avis sur le ride ? Très fun ! Je ne m’attendais vraiment pas à ça ! C’est sûr que ça a été fait avec peu de moyens (enfin je veux dire, ce ne sont que des planches fluos et de la lumière noire), mais l’ambiance y est ! C’est très efficace comme attraction ! J’aime bien le tunnel « vitesse lumière » et le ticket de caisse pour se faire rembourser Zurg, ça m’a bien fait rire !
Bilan : mes potes font respectivement 75000 et 110000 (pour le solo qui finalement n’a utilisé qu’un seul flingue, et la manette pour tourner !) et moi 94000.

Ah, cette fois ci plus d’échappatoire, c’est Space Mountain ou rien ! De toute façon, le nouveau a très envie de le faire, mais ça n’empêche pas qu’il stresse. 30 minutes ici aussi ! Cool ! La file d’attente ne sort pas du dôme, donc pas le temps de s’arrêter voir un catapultage…



Là aussi, c’est inédit pour moi, vu que la dernière fois que j’étais passé par le canon Columbiad, c’était juste pour aller voir la lune… Première impression : j’aime bien la couleurs des murs dans le dôme et j’aime bien l’écran (oui on vient d’entrer dans le dôme, pas encore de photos de nébuleuses en vue…) J’aime bien aussi la nouvelle annonce sur les écrans.
Ah, ça y est, ça va être tout noir (ta gueule !), et on se retrouve vraiment au cœur du dôme…
Bon, c’est vrai que c’est beaucoup moins fun que de voir le train « voler » dans l’espace à travers des vitres, mais c’est déjà franchement mieux que la file extérieure de Buzz ! On regarde les photos des étoiles, comètes et autres entités spatiales, tout en essayant de faire oublier les cris des voyageurs à notre petit nouveau (oh zut, j’avais dit plus de « petit » !).
On rejoint les fast-pass, et on s’arrête devant l’Electro de Velocitor ! Cool ! Il me manquait celui-là ! ça fait plaisir de te revoir après 4 ans… Un train arrive ! Tiens, dans mes souvenirs c’était plus bruyant… Bon, encore quelques tunnels baignés dans une lumière bleue et faible, et on arrive dans la dernière salle avant la gare. Bon, rien à dire ici, il y a eu du changement mais l’esprit est resté.



Et toc, on peut voir les grands drapeaux bleus Mission 2 ! On nous installe dans notre train, je monte seul pour que les deux autres puissent se soutenir dans ce moment de stress intense pour eux… Hop, le train démarre, pas de musique symphonique… Des gens qui parlent de réglages, on se croirait dans le Rock’n’Roller Coaster… Dommage, c’est bien mais c’était déjà fait… On reste en bas du canon. « Prêts au lancement : Trois, Deux, .. » Tiens j’aime bien les néons bleus et rouges qui accompagnent le monsieur qui parle… « … Un… » Boum !
Et c’est parti ! Ce que je pense de l’intérieur ? C’est coooool ! J’adore les étoiles qui tourbillonnent, j’adore les projections. Certes, on voit que c’est des projections, mais on s’en fout c’est beau ! Freins dans la MoM… Les planètes rouges au corkscrew c’est super ! La supernova ! Euh non en fait la supernova j’ai rien pour la défendre… C’est petit, c’est pas centré… Enfin bref on s’en fout on repart ! J’aime bien le passage au ras du sol dans la « lave »… Le Vortex ? Génial ! Electro de Velocitor ! Oh c’est fini…
Impressions de mes deux amis : Ouais super ! Ouais, des baffes, mais c’est pas grave !

Okay… Bon, maintenant, on se dirige vers Star Tours… Oula, là je ne suis plus le maître… Autant je connais plein de choses sur Disney, autant Star Wars, je les ai jamais vus (et je ne veux pas les voir…) alors que les deux zouaves sont des malades complets de Star Wars (le nouveau à une collection de figurines Star Wars impressionnante !)
Je les suis, sans trop comprendre de quelle race d’extra-terrestres ils parlent ou de quel modèle de droïdes ils se moquent… Tout ce qui m’intéresse, c’est qu’il n’y a pas beaucoup de file d’attente et que nous voilà arrivés devant notre StarSpeeder [+ un nombre rond que je ne connais pas ^^] On embarque (les deux autres sont encore morts de rire à cause des consignes de sécurité) Le cast-member nous dit d’attacher nos ceintures et on décolle !
Turbulences, Rayon tracteur, vitesse lumière… Retour sur terre ! C’est cool.

Bon, il est bientôt 16h, on décide d’aller aux studios avant que ceux-ci ne ferment !
Tralala, on marche un peu, on s’émerveille, Waow, on est à Disney quand même ! Pour des pauvres petits ados des Bouches du Rhône, c’est pas rien (zut, pas « petit » j’ai dit, pas « petit » !).



On arrive. On traverse le Studio 1, ah, je m’étais bien trompé en le recréant sur RCT3… Enfin bref ! On sort… Oh mince alors, des grues (je fais comme si on les avait pas vues avant…) ! La tour de la terreur !



Elle est pas si mal placée que ça en fait. C’est sûr ça fait lever la tête mais ça va.
Bon vous savez vers quoi on se dirige, on ne daigne même pas regarder les autres attractions…
Ahhhhh mon ami le Rock’n’Roller Coaster ! Tiens, ils ont changé la position du bus (lors de mon dernier voyage, en 2002, juste après l’ouverture des studios, le bus était plus près de la sortie, maintenant il est près du CD géant)… 5 minutes de queue (lol ça me rappelle mes 17 fois d’affilée…) Bon, on traverse jusqu’au studio C, Going Down ! Okay merci Steven, on arrive dans la zone d’essai pour notre voyage test ! Là, aucun de mes deux amis ne l’avait vu avant ! Mouah ah ah ! Le Soundtracker s’approche, s’arrête… 3, 2, 1, Vrrroum ! Je me retourne, mes deux potes ne peuvent plus parler… Moi je ris bien, deux trois personnes quittent la file d’attente, et on est bientôt arrivés pour embarquer !
Quel train pour nous ? Le multicolore… Booof, c’est loin d’être le meilleur selon moi. D’ailleurs j’ai pu remarquer qu’il n’y avait que trois trains : Le rouge, le violet et le fameux multicolore…
Bonne petite accélération au démarrage, puis que du bonheur, même avec le multicolore !

On le refait deux fois d’affilée (ils sont conquis !) Puis on se dirige vers Armageddon (à contrecoeur pour moi, mais bon, il faut bien le faire une fois…)

Allez, je vous mettrais la suite une prochaine fois, parce que ça fait un peu long !
Mais tenez, voici une vidéo pour vous en exclusivité !

Cliquez ici pour la vidéo (environ 30Mo, rapidshare)
avatar
Sheili
Membre spécial
Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 06/05/2005
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSheili le Lun 8 Mai 2006 - 13:17

La suite la suite la suite !!
j'aime bien ton repportage, il donne envis (en tous cas, moi !!) d'aller a dlp !!
la video et bien rythmée, et on découvre un des plus grand créateur français !!
Mais pour les trains du r'n'rc quel sont les différences ?
moi a chaque fois je me suis payer le violet !!
je sait qu'il y a une difference de musique, mais aussi de train ???
voilà, tout sa pour dire :
la suite la suite la suite !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Create an account or log in to leave a reply

You need to be a member in order to leave a reply.

Create an account

Join our community by creating a new account. It's easy!


Create a new account

Log in

Already have an account? No problem, log in here.


Log in

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum