[Vol.6] 60 Jours sur RCT3 - Novembre/Décembre 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Portem!ne
Membre spécial
Nombre de messages : 2137
Date d'inscription : 08/05/2005
Voir le profil de l'utilisateur

MessagePortem!ne le Dim 25 Jan 2015 - 19:41


La publication des 60 jours a pris un peu de retard cette fois-ci, la faute à ma propre procrastination, mais voilà enfin le sixième volume de notre bi-mensuel ! Merci à Cartus et Jahdu90 pour leurs articles respectifs.

---------------------------


Bonjour à tous et bienvenu pour ce nouveau numéro ! Très heureuse année à tous au passage.
Ce mois-ci, vous n'êtes pas parvenu à départager 2 de nos membres. Ainsi, Kiriam et [Lloyd-Banks] ont tout deux obtenus 31% des votes. Aussi, plutôt que de vouloir en choisir un seul, j'ai décidé de mettre les 2 à l'honneur en même temps.
Deux articles pour le prix d'un, qui va s'en plaindre?



KIRIAM - PANDALAND PARK

Premier projet mis en lumière, Pandaland Park est un petit parc convivial et d'envergure modeste puisqu'il est prévu pour comporter 5 attractions.
L'avantage de ce genre de planifications, c'est qu'elle permet de cadrer la construction et elle évite au créateur de partir dans tous les sens. Bon nombre de personnes font l'erreur au début de voir trop grand, et présentent au final des projets qui n'aboutissent jamais, car bien trop ambitieux.
La démarche de Kiriam me semble de fait très intéressante, car elle n'empêche en rien un contenu de qualité.



La présence de la Mainstreet, assez classique mais toujours efficace.


Le plan du parc

Le petit plus de ce parc, ce sont aussi ces éléments créés directement par Kiriam spécifiquement pour le projet. C'est très clairement le genre de démarche qui accroche le spectateur et qui montre la force d'implication du créateur mais aussi son organisation.




En bref, un petit parc à la fois charmant et bucolique, très bien planifié, et qui mérite qu'on s'y attarde. Si le parc en est actuellement à ses débuts, j'éspère vraiment que Kiriam saura passer outre les différentes difficultés pour mener à bien ce sympathique projet.


[LLOYD-BANKS] - MOHAWK HILLS

Le second parc, présenté par [Lloyd-Banks], bien qu'également de taille présumément modeste, semble pourtant dans une démarche un peu différente et tout aussi intéressante.
Mohawk Hills, c'est avant tout une ode aux grands espaces. Le choix est fait de placer le parc dans un environnement ressemblant beaucoup aux grands espaces américains. Pourtant, le parc donne plutôt une impression de lieu restreint et convivial et c'est la un paradoxe que je trouve très intéressant.


Le paysage, très réaliste, invite à l'évasion.

Si l'architecture reste plutôt classique pour le thème abordé, elle est très efficace et complète très bien les quelques Flat-Ride disposés sur la zone. La composition florale et rocheuse est bien dosée et réaliste et finie de nous convaincre.




Pour finir, la présence d'un Flume est rafraichissante. Ce type d'attraction me semble sous-utilisé alors qu'il apporte un réel cachet lorsqu'il est bien intégré comme ici. Le rockwork est un peu brouillon et mériterait d'être un peu retravaillé, mais il donne un bon support de travail pour la suite.
La démarche est en tout cas agréable et en accord avec le thème, une bonne idée.


Une vue qui me semble judicieuse. Il ressort de cette angle une sensation de vitesse et de mouvement qui me semble particulièrement intéressante.

Les dernières nouvelles du parc datant de début Novembre, j'éspère que [Lloyd-Banks] nous donnera prochainement des nouvelles, ou en tout cas plus rapidement que lors de sa précédente absence.
Dans tous les cas, cela n'enlèvera en rien l'excellente qualité du travail proposé jusqu'à maintenant.

__________ Frct3 Le Forum __________





"A bunch of strangers gawking at fake rollercoasters." - Hethetheth
avatar
Portem!ne
Membre spécial
Nombre de messages : 2137
Date d'inscription : 08/05/2005
Voir le profil de l'utilisateur

MessagePortem!ne le Dim 25 Jan 2015 - 19:46


---------------------------

Zombieland à Motor City



L'article de ce mois-ci ne s'intéressera pas à un parc en tant que tel, mais à un projet de parc.

Pour cela il faut situer d'abord le contexte.

La ville de Détroit (Michigan) aux Etats-Unis, longtemps surnommée Motor City car elle abritait bon nombre d'usines automobiles, est touchée par la crise depuis une trentaine d'années et les usines automobiles ont désertées tout comme les habitants dont le nombre a été divisé par 3.
Des quartiers entiers ont été désertés et la municipalité ne sait plus quoi en faire.
C'est alors qu'en 2012, apparaît l'idée de créer un parc à thème dans l'un de ces quartiers : Z world.

Un entrepreneur local : Mark Siwak, propose le projet d'utiliser 80 hectares d'un quartier abandonné de la ville pour simuler une chasse aux zombies.

Le principe est simple : les visiteurs jouent le rôle des vivants et doivent échapper aux Zombies joués par les employés du parc. L'objectif étant de relier un point situé de l'autre côté du parc sans se faire attraper. La partie se fait sur 24 heures nuit comprise pour ajouter de l'angoisse à l'ambiance. Pour augmenter la difficulté, tout visiteur touché par un zombie devient lui-même un zombie et doit à son tour pourchasser les vivants etc...

L'avantage de ce parc est que les frais de construction seraient minimes car le décor de quartier abandonné existe déjà.


Le plan du parc avec la zone des employés-zombies en bas à droite.


Un dessin présentant l'ambiance du parc. On reconnaît facilement les zombies et les visiteurs apeurés.


Aperçu d'un quartier abandonné de Détroit, lieu de la chasse aux zombies.


L'affiche de Z world, le slogan parle de lui-même...

Aujourd'hui, le projet n'a pas été mis en place car il n'a pas trouvé écho auprès de la municipalité de Détroit qui l'a jugé trop ambitieux, trop gros et surtout trop onéreux.

Pour ces raisons, on trouve assez peu de sources pour ce projet qui aurait pu être sympathique et utile pour redynamiser la ville.
Néanmoins, on trouve une vidéo en anglais décrivant le projet (pas très difficile à comprendre même pour les non anglophones comme moi), à voir ci-dessous.

https://www.youtube.com/watch?v=9zR3fgoEarg

__________ Frct3 Le Forum __________





"A bunch of strangers gawking at fake rollercoasters." - Hethetheth
avatar
Portem!ne
Membre spécial
Nombre de messages : 2137
Date d'inscription : 08/05/2005
Voir le profil de l'utilisateur

MessagePortem!ne le Dim 25 Jan 2015 - 19:49



[*Parc] Alton Towers Alternate Reality - tayspru - Lien SGW




Une démarche inédite



Recréer un parc ou une attraction est un exercice souvent tenté dans RCT3, mais rarement abouti. La difficulté d'une recréation réside notamment dans la précision chirurgicale indispensable pour restituer fidèlement l'ambiance d'un parc réel. C'est être exposé à la moindre critique sur les infimes détails qui donnent à un parc sa spécificité (coucou Disney). En imaginant une version alternative d'un parc existant, tayspru s'affranchit avec brio de ces contraintes tout en proposant un genre résolument nouveau. Belle prouesse !


La construction d'un Terrain Wooden dans le relief vallonné d'Alton Towers est depuis longtemps le rêve de nombreux parkfans.

Soyons clairs, la réalité alternative que tayspru n'est pas pour autant un délire imprécis avec de vagues références au parc en question. Au contraire, l'auteur suit une démarche réfléchie. Son Alton Towers se nourrit des projets avortés, des concept-arts et des rumeurs les plus insistantes qui ont accompagné la vie du resort, tout en conservant la disposition des paths, des zones d'Alton Towers dans la vraie vie. Une idée refraîchissante qui, à ma connaissance, n'a jusqu'alors jamais été exploitée !


Voyage dans une dimension parallèle

tayspru a écrit:The universe we live in may not be the only one out there. In fact, our universe could be just one of an infinite number of universes making up a "multiverse."

Le premier update expose quelques screenshots d'un Pipeline coaster accompagnés d'une narration laconique et mystérieuse. Les connaisseurs auront deviné la référence à Secret Weapon, le nom de code pour le projet de Pipeline Arrow qu'Alton Towers développait au tout début des années 1990. Après quelques essais infructueux, John Wardley (concepteur des montagnes russes d'Alton Towers) jugea que ce type de montagne russe n'était pas assez excitant et choisit d'installer à la place un Inverted B&M. Tayspru imagine donc ce qu'aurait pu donner ce Pipeline, l'occasion d'installer un type de coaster presque jamais vu dans RCT3.



Les mises-à-jour suivantes prolongent le périple à travers cet univers parallèle. L'on redécouvre des attractions célèbres comme Air ou Oblivion réinterprétées et ré-imaginées sous un œil nouveau. Chaque zone fait l'objet d'un soin réel, en atteste les dimensions réduites de l'architecture, la signalétique efficace et les nombreuses interactions entre attractions et chemins.



La présence de nombreux éléments réalistes, comme ce stand de photos on-ride, témoigne de l'atmosphère singulièrement authentique d'Alton Towers AR.

Projet novateur, Alton Towers AR est aussi une création très personnelle. Tayspru s'y consacre depuis près d'un an, et naturellement, son style et sa technique a évoluée avec le temps. La chocolaterie de l'attraction Charlie and the Chocolate Factory apparaît ainsi comme un modèle d'esthétique colorée, sophistiquée sans être pompeuse.




Une documentation enrichissante

La présentation passionnante et efficace du parc constitue un autre atout de la création. Les updates ne manquent pas de rappels historiques, de descriptions concernant chaque attraction. La narration rappelle à certains moments un Trip Report - une écriture simple mais immersive.


Concept-art pour la zone du Dive Coaster (le futur Oblivion) qui devait à l'origine être thématisée Steampunk.

Mais ce sont aussi les nombreuses digressions sur les esquisses avortées à l'origine même du projet qui rendent la lecture du sujet encore plus fascinante. Tayspru partage judicieusement les croquis, récits et autres documents historiques qui ont alimenté sa démarche.


Le fameux prototype de Pipeline Arrow.


En résumé, Alton Towers Alternative Resort s'affirme comme une des créations les plus originales jamais imaginées sur RCT3, et se montre à la fois plaisante et très instructive. Un bijou à ne pas manquer !

__________ Frct3 Le Forum __________





"A bunch of strangers gawking at fake rollercoasters." - Hethetheth
avatar
Portem!ne
Membre spécial
Nombre de messages : 2137
Date d'inscription : 08/05/2005
Voir le profil de l'utilisateur

MessagePortem!ne le Dim 25 Jan 2015 - 19:54



Chronique n°2
Alan Schilke : Ingénieur fou et génial


Dans une industrie des montagnes russes dominée par les géants helvètes B&M et Intamin, la montée en force de Rocky Mountain Construction (RMC) apporte un vent de fraîcheur pour le plus grand de bonheur des parkfans. Ingénieur dans la conception des manèges depuis plus de 20 ans, Alan Schilke a joué un rôle décisif dans cette belle aventure. Portrait d'une figure majeure de l'univers coasteresque qui gagnerait à être plus reconnue.



I] Les débuts chez Arrow

Schilke lors d'une conférence sur la fabrication d'une montagne russe en 2001. Il est alors ingénieur-chef d'Arrow Dynamics
Source : asceslo.org


Alan Schilke fait ses premières armes au sein d'Arrow Dynamics, mythique constructeur de l'Utah. Nous sommes au début des années 90 et l'entreprise subit la concurrence implacable des petits nouveaux : B&M. Le duo suisse rencontre alors un succès retentissant avec notamment, en 1992, le premier Inverted Coaster au monde, Batman The Ride à Six Flags Great America. La fluidité impeccable dans les transitions, les nouveaux éléments comme le Zero-G-Roll et l'intensité du layout ont relevé à tout jamais les standards pour une montagne russe d'envergure. En comparaison, la technologie d'Arrow à l'époque se révèle obsolète et le manufacturier accumule les déconvenues. Le Pipeline Coaster reste à l'état de prototype tandis que les trois Hypercoasters ouverts en 1994 connaissent tous leur lot de soucis techniques...


Anaconda (1991) à Kings Dominion
Un véritable cas d'école en matière de banking approximatif. La silhouette de ce coaster se brille guère par son esthétisme...


C'est dans ce contexte qu'Alan Schilke, qui débuta sa carrière chez Arrow en tant que... concepteur des supports (ça ne s'invente pas !) gravit les échelons du constructeur américain, jusqu'à en devenir l'ingénieur en chef avec le départ à la retraite de l'historique Ron Toomer. Il modernise radicalement la société en la munissant d'ordinateurs de pointe pour calculer les forces G et les virages avec une précision remarquable.

Les premier coasters a bénéficier de ce renouveau technique sont Roller Coaster dans le parc Koweïtien d'Al Sha'ab Leisure (1996), et Road Runner Express à Six Flags Fiesta Texas (1997). Ces manèges de petite envergure marquent un changement majeur : Arrow se met enfin a utiliser le concept de la heartline, permettant ainsi des virages plus fluides et confortables pour le passager.



Roller Coaster - Al Sha'ab Leisure Park
Sur les virages, on constate bien que les rails s'articulent autour d'une ligne imaginaire située à l'emplacement (en théorie) du coeur des passagers, la heartline. Un changement discret mais déterminant pour le confort !



Le Road Runner Express est un Mine Train qui multiplie les virages utilisant la heartline.
(Source : CoasterForce)



Le premier Vertical Loop de Tennessee Tornado
Source : Theme Park Critic

En 1999, Arrow a l'occasion de faire ses preuves en construisant le Tennessee Tornado à Dollywood. Il s'agit du premier grand looper du manufacturier américain depuis 7 ans et l'échec calamiteux du Drachen Fire (Busch Gardens Williamsburg). Le layout emploie des éléments inédits pour Arrow : une first drop plutôt raide qui délivre un airtime aux passagers à l'arrière, un overbanked turn, ainsi que deux grands loopings qui contrastent avec les loopings standards (environ 11m) de la marque. Le résultat est un coaster puissant et sans a-coups qui tire profit du terrain accidenté du parc, si bien que Tennessee Tornado est souvent perçu comme le meilleur looper jamais conçu par Arrow Dynamics !



Trips 'n' Pics a écrit:[...] un des plus fantastiques Looper que j’aie jamais fait !

Source : Trip Report de TNP à Dollywood en 2007 Lien


Pourtant, cette réussite technique reste sans suite sur le plan commercial. Arrow Dynamics ne reçoit aucune commande de looper en 2000 et 2001. Néanmoins, la compagnie et Alan Schilke vont produire une montagne russe autour d'un concept sans commune mesure avec tout ce qui avait été entrepris jusqu'alors dans l'industrie...



II] X, le pari fou de la 4è dimension
Paragraphe largement inspiré d'un article d'Ultimate Roller Coaster - Lien


L'attraction Zipper servit d'inspiration à Alan Schilke pour son idée de coaster multidimensionnel.


Fonctionnement des 4D : La rotation des sièges s'opère de manière contrôlée grâce aux 2 rails extérieurs en jouant sur l'écartement plus ou moins ample avec les 2 rails porteurs du train.

Pendant près de 5 ans, Schilke garda sur une disquette étiquetée "Top Secret" une animation primitive de son concept pour un 4th Dimension, une montagne russe permettant une rotation des sièges précalculée selon l'axe des rails du coaster. Jugée trop extrême et techniquement infaisable par ses collègues, l'idée languit dans un tiroir jusqu'en 2000. C'est en mai de cette année que Gary Story, alors président du groupe Six Flags, rend visite aux locaux d'Arrow et découvre la disquette en question. Très impressionné, Story ordonne la construction d'un prototype.




Cet embryon de coaster multidimentionnel remporte un franc succès auprès des employés de Six Flags venus tester le prototype. En décembre 2000 le parc phare du groupe, Magic Mountain, annonce l'installation d'une version grandeur nature : ce sera X, dont l'ouverture est prévue pour l'été 2001.



De sa nature inédite, la conception du parcours de X s'avère être un défi monumental. Schilke admet ainsi que son équipe réunie a travaillé environ 22000 heures pour imaginer et affiner le layout soit près de 3 fois plus que le temps moyen consacré à l'élaboration des plans d'un gratte-ciel !


Layout de X
Source : Bing


Du point de vue des sensations, le tracé constitue une impeccable réussite qui concrétise les promesses offertes par le concept de rotation des sièges. Derrière sa simplicité apparente, le layout délivre une expérience particulièrement intense qui ne laisse personne indifférent. Un on-ride exceptionnel qui se mesure dès la première descente.



En effet, après une petite bosse, le train plonge subitement vers le sol à un angle quasi-vertical. Une transition aussi rapide d'une section plate à une section verticale serait infaisable en temps normal : avec des trains aussi longs, les passagers à l'arrière subiraient un airtime beaucoup trop puissant. Le basculement des sièges, qui place les riders face au sol, permet de contourner ce problème. Alan Schilke fait ainsi d'une pierre deux coups. Il surmonte une contrainte technique en proposant un élément totalement nouveau ! Et c'est le layout entier qui repose sur cette philosophie ingénieuse...


Le talon d'Achille. Les trains particulièrement lourds du X pouvaient parfois ne pas boucler le parcours.

Malheureusement, X connut de nombreux soucis techniques qui retardèrent son ouverture au 12 janvier 2002. Ces imprévus, accompagnés par la suite de fréquentes pannes ont entraîné le dépassement du budget alloué au projet. Initialement fixé à 25 millions USD, celui-ci s'envole pour excéder les 30 millions. Conséquence fatidique, Six Flags poursuit en procès Arrow Dynamics. Fragilisée depuis les années 1990 et l'émergence de B&M, la société américaine déclare faillite dans la foulée. Dernière production du mythique constructeur, X rencontre un franc succès auprès du public. L'avis des passionnés est partagé entre les retours élogieux pour certains, et des vibrations trop nuisibles pour d'autres.

Quand au chef-d'orchestre, Alan Schilke ne reste pas sans travail puisqu'un concurrent, S&S, rachète les actifs d'Arrow...



III] La consécration avec RMC

Après quelques années en tant qu'employé de S&S, Schilke fonde en 2006 sa propre société nommée Ride Centerline. Il continue de travailler en tant que partenaire pour S&S, et participe à la réalisation des El Loco, des Wild Mouse variante extrême qui proposent notamment une drop plus-que-verticale.


Un exemple de El Loco : Timber Drop, à Fraispertuis City

Mais c'est une autre collaboration qui va remettre Alan Schilke sur le devant de la scène. A partir de 2009, il développe avec Rocky Mountain Construction deux nouveaux types de rails qui vont connaître un succès fulgurant.


A gauche, le Topper Track. A droite, le I-Box Track, aussi connu sous le nom de Iron Horse.

Ces deux rails se destinent tous deux avant tout à la rénovation de wooden coasters préexistants, mais peuvent aussi être employés pour une montagne russe entièrement nouvelle. L'I-Box est un rail en acier en forme de poutre, qui vient totalement remplacer les rails en bois tout en préservant - dans la mesure du possible - les supports existants. Quant au Topper Track, il s'agit d'un rail en bois renforcé : la tranche du rail se compose toujours de bois mais les planches supérieures (plus proches des roues du train) sont entièrement faites en acier. De plus, grâce à une invention de Schilke et RMC, la tranche en bois peut désormais être tordue avec précision.

La raison d'être initiale de cette innovation est de réduire fortement les coûts d'entretien des wooden coasters. Un wooden classique requiert en effet le replacement régulier des lamelles supérieures sinon le on-ride vibre de plus en plus jusqu'à devenir très désagréable (coucou Tonnerre de Zeus). Le Topper Track (et a fortiori, l'I-Box) permettent de maintenir un confort optimal à moindre frais sur la durée. Tremors, une montagne russe en bois d'une dizaine d'année a ainsi été la première bénéficière du Topper Track en 2010. L'intégralité du parcours reste la même.

Mais ce n'est pas la seule utilisation de ces rails ! Comme pour le coaster multidimensionnel il y a une décennie, Alan Schilke ne se contente pas d'inventer une nouvelle technologie, il en tire d'emblée tout son potentiel. Il se sert de la robustesse des rails I-Box et Topper Track pour oser des figures inédites pour une montagne russe avec structure en bois. Inversions, virages complètement tordus et airtimes surpuissants caractérisent les productions RMC dessinées par Schilke.


La première bosse de New Texas Giant (Six Flags over Texas) est bien moins haute que la descente ultra-raide qui la précède. Un contraste saisissant qui délivre un airtime parmi les plus intenses !
Source : CoastersWorld



La first drop de Medusa à Six Flags Mexico se compose d'un virage serré et d'un plongeon en vrille !
Source : Coaster Hub



Goliath à Six Flags Great America
Des supports jamais vu sur une montagne russe en bois. (Note : les supports du lift et de la drop sont en acier, mais le reste de la structure est composée de bois)


Les créations RMC/Schilke ont reçu un accueil dithyrambique. Nombreux parkfans, si ce n'est tous, saluent l'intensité folle, l'originalité des layouts mais aussi la fluidité impeccable de ces nouveaux manèges. Et contrairement à X, cette invention ne connaît pas de soucis techniques majeurs qui viendrait entraver son potentiel commercial. C'est même tout le contraire.

Les deux rails ont en effet pour atout majeur d'être très polyvalents et ainsi de toucher à une clientèle très large. Ils peuvent servir à restaurer un coaster existant à un coût moindre, un argument de poids auprès des parcs petits et moyens. Mais l'I-Box peut aussi être utilisée pour modifier le parcours, le rendre plus extrême avec de nouveaux éléments tout en conservant en majeure partie la structure existante. Cette "rénovation améliorée" permet de redonner une popularité remarquable aux antiques woodens des grands parcs qui souvent furent délaissés au fil des années. Enfin, RMC crée aussi des montagnes russes nouvelles à partir d'une feuille blanche comme Outlaw Run ou Goliath (SFGA). Ce côté bankable et cette fiabilité technique qui manquaient à X prouvent qu'Alan Schilke a su se remettre en cause sans renier la créativité divertissante de ses montagnes russes. Gageons que le Doc Brown des coasters continuera à nous épater avec ses produits géniaux pendant de longues années !



BONUS : Une interview (en Anglais) d'Alan, au moment de l'ouverture de Goliath.




Sources :
Histoire d'Arrow - Absimilliard - Lien
Newtonian Nightmare (en anglais) - article de Forbes daté de 2001 - Lien
X Review - Ultimate RollerCoaster.com - Lien
Interview de Schilke à l'IAAPA 2014 - CoasterForce - Lien Vidéo

__________ Frct3 Le Forum __________





"A bunch of strangers gawking at fake rollercoasters." - Hethetheth
avatar
Jahdu90
Inspecteur de parc
Nombre de messages : 1418
Date d'inscription : 03/07/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageJahdu90 le Mar 27 Jan 2015 - 22:17

Encore plein de choses intéressantes à lire ce moi-ci. Bravo à tous!
avatar
Hades
Inspecteur de parc
Nombre de messages : 1552
Date d'inscription : 25/08/2009
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCtsXRfZ9U9nVQPni8p2B0Ow

MessageHades le Jeu 29 Jan 2015 - 16:18

Bravo à tous pour cet articles très fournis et Portm!ne réel chef de chantier on ce croirait dans spiderman ! Encore !

Bravo aussi à Kiriam et lyod Banks pour leur park rspective mis à l'honneur !

avatar
Portem!ne
Membre spécial
Nombre de messages : 2137
Date d'inscription : 08/05/2005
Voir le profil de l'utilisateur

MessagePortem!ne le Ven 30 Jan 2015 - 20:28

Merci à vous deux ! Pour ma part j'ai apprécie l'article de Jahdu90 sur Zombieland, projet je ne connaissais pas. Dommage que cette idée - qui n'est au fond qu'un chat géant - n'a pas abouti Sad

Mes félicitations à Kiriam et Lloyd-Banks pour leurs parcs très agréables Smile

__________ Frct3 Le Forum __________





"A bunch of strangers gawking at fake rollercoasters." - Hethetheth
avatar
Jahdu90
Inspecteur de parc
Nombre de messages : 1418
Date d'inscription : 03/07/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageJahdu90 le Ven 30 Jan 2015 - 23:53

Merci Portemine.

Je trouve néanmoins dommage que cette chronique pourtant fort intéressante, ne trouve que si peu d'échos...
avatar
Cartus
Membre spécial
Nombre de messages : 1180
Date d'inscription : 18/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur

MessageCartus le Dim 1 Fév 2015 - 9:55

C'est vrai que c'est un peu dommage que le journal ne soit pas d'avantage suivit (peut être faudrait-il faire un peu de promotion sur le groupe facebook par exemple?), mais au final le principal est que nous prenions plaisir à le réaliser et apprendre des choses en même temps.
Merci à vous deux pour vos articles encore une fois très intéressants et bien écrits.

__________ Frct3 Le Forum __________

King of Details...
avatar
GC59 (ancien compte)
Administrateur
Nombre de messages : 1319
Date d'inscription : 22/01/2012
Voir le profil de l'utilisateur

MessageGC59 (ancien compte) le Dim 1 Fév 2015 - 10:39

Ben il fallait le dire : https://www.facebook.com/pages/NJ-Coasters-News-and-Gaming/332268733542748

En tout cas, cette édition est encore un fois très réussie ! J'aime particulièrement la chronique sur Alan Schilke. Bravo aux deux gagnants de la création du mois, deux très beaux parcs qui méritaient bien leurs mise en avant sur le Forum Smile
avatar
[Lloyd-banks]
Mécanicien
Nombre de messages : 398
Date d'inscription : 17/06/2008
Voir le profil de l'utilisateur http://fabiensanglerat.fr/

Message[Lloyd-banks] le Lun 2 Fév 2015 - 20:00

Merci pour l'article sur Mohawk Hill, des news en Février Wink et bravo à Kiriam pour PANDALAND PARK.

Dommage que le projet Z World n'ai jamais vu le jour, ce genre d'expérience doit être particulièrement fun et intéressante à faire surtout en immersion pendant 24h !

L'article sur Arrow est vraiment intéressant je ne savais même pas que c'était eux qui réalisaient les 4th Dimension Embarassed .
Numéro très riche et intéressant, bravo.
avatar
Blackbiird
Modérateur
Nombre de messages : 997
Date d'inscription : 07/12/2012
Voir le profil de l'utilisateur

MessageBlackbiird le Mar 10 Fév 2015 - 21:19

Très bon numéro encore cette fois ci ! J'en apprends beaucoup, merci aux rédacteurs Smile
Je ne m'en lasse pas !

__________ Frct3 Le Forum __________

La vie est une fête

Le règlement du forum
15 astuces pour éviter les fautes d’orthographe
Comment éviter le double-post

Vanilla Hills | Mine Attack | Oural | Ptéranodon | Parc Phoinix | Petits moments de vie | Blackbiird Path | Blackbiird Things  | Pirates | Apollo


avatar
Lupin
Inspecteur de parc
Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 08/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur

MessageLupin le Mer 11 Fév 2015 - 20:57

Très bien ! Maintenant je veux cette casquette RMC cowboy
Contenu sponsorisé

MessageContenu sponsorisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Create an account or log in to leave a reply

You need to be a member in order to leave a reply.

Create an account

Join our community by creating a new account. It's easy!


Create a new account

Log in

Already have an account? No problem, log in here.


Log in

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum